Accueil / Fêtons le nouvel an chinois!

Fêtons le nouvel an chinois!

Pour l'achat de deux romans Picquier, une estampe offerte
Venez fêter le nouvel an chinois à la librairie.

Hiroshige

Les Editions Philippe Picquier proposent pour l'achat de 2 Picquier Poche une magnifique estampe D'HIROSHIGE

Bonsoir la rose

Désabusé et espiègle,, tragique et gai

"Xiao'e rencontre Léna, une vieille dame juive. Tous semble les opposer, pourtant on découvrira qu'un terrible secret les lie"

 

CHI Zijian, Picquier poche, 8 euros
Apre coeur

Obscène, beau, bouleversant

Elles ont 7 ou 9 ans à New York. Elles s’appellent Christina, Lucy, Frangie ou Annie… Elles partagent des lits à punaises et des parents chinois qui luttent chaque jour pour les nourrir, leur payer l’école et les faire grandir dans le rêve américain. C’est leurs voix qui nous parlent, spontanées, crues, bouleversantes, elles racontent une enfance dans les marges, le racisme et la violence quotidienne, et l’amour immense des parents qui les protège et les étouffe.
C’est ainsi qu’elles apprennent à sortir de l’enfance avec une audace et une soif de vivre qui éclatent à chaque page.
Des gamines inoubliables qui font valser les clichés de la littérature d’immigration, dans ce premier roman d’une énergie folle qui laisse le lecteur étourdi.

Jenny Zhang, éditions Picquier, 22 euros
Funérailles célestes

Sublime histoire d'amour, quête initiatique à travers le Tibet durant près de vingt ans.


Le silence des hauts sommets tibétains résonnent encore dans nos corps, et le goût de lait de yak nous revient en mémoire. Passer à côté de cette fresque tibétaine serait un sacrilège.

Xinran , Picquier poche, 8 euros.
Yexian et le soulier d'or

A partir de 4 ans.

Ce conte traditionnel chinois est fidèlement retranscrit pour notre plus grand bonheur.
On y découvre avec surprise une Cendrillon made in china. Une lointaine cousine tout en couleurs...

YEH/WANG Hongfei, 12 euros 50
Relations secrètes...

... entre Chine et Occident

 

Ce livre à l’érudition prodigieuse et joyeuse déploie à travers mille détails inattendus les relations entre la Chine et l’Occident au fil des siècles. C’est une promenade plaisante et dépaysante, pleine de rapprochements et de contrastes surprenants. On y parle de l’encens de bois d’aigle, de parfums embaumant une ville entière durant tout un jour, de Marco Polo, Guillaume de Rubroek ou André Malraux, des balbuzards pêcheurs et de pendules à carillon, on y croise marins, poètes, grands voyageurs, marchands, brigands et interprètes s’adonnant à l’art périlleux de la traduction. C’est le livre de l’inassorti, peuplé de voix oubliées et de rêves éblouissants, « un ouvrage plein de fantaisie, où se déroulent à nouveau de manière vivante les faits du passé, comme lorsqu’on fait germer et pousser une fleur de lotus à partir d’une graine desséchée depuis deux mille ans »

 

LI Jingze, Picquier poche, 9 euros 50